symboles de la supply chain
La supply chain 4.0
symboles de la supply chain

Le digital est désormais présent partout… et fait des miracles !

L’industrie 4.0 bouscule toute la chaîne logistique

L’industrie 4.0 s’apparente à la quatrième Révolution industrielle. Après les phases de mécanisation, de production de masse et d’automatisation, l’heure est désormais à la digitalisation. L’usine innovante, connectée et digitale, symbole parfait de l’industrie 4.0, mise sur le Big Data pour optimiser ses moyens et ses temps de production, ses approvisionnements ainsi que la gestion de ses ressources. La digitalisation des informations et la gestion de toutes celles-ci est également un enjeu crucial pour chaque entreprise prenant ce tournant.

Un nouveau modèle industriel pour un nouveau mode de consommation

L’industrie 4.0, en plaçant le consommateur au cœur de ses préoccupations, s’adapte au nouveau modèle de consommation. Désormais, les avis des consommateurs fusent sur les réseaux sociaux à tel point qu’une entreprise qui y est attentive réussira à adapter ses produits et sa production en fonction du retour de ses clients. De plus, la clientèle étant de plus en plus volatile et changeante, les marques tiennent à créer du lien avec elle. Ainsi, le modèle traditionnel passant de l’industriel au distributeur pour finir au consommateur s’efface petit à petit pour laisser place à une relation plus directe entre la marque et le consommateur final. C’est ainsi que nous sommes arrivés, par exemple, à la personnalisation de nos produits en fonction de nos goûts et de nos couleurs.

Pour les industriels, c’est donc toute la chaîne logistique qui est à repenser. En effet, les plus grandes marques étant mondiales, elles ont besoin d’acheminer leurs produits à des clients souvent très éloignés géographiquement dans un temps record.  La supply chain 4.0 a donc pour objectif d’être réactive (voire même prédictive) et toujours à l’écoute de la cible de l’entreprise.

Le Big Data au cœur de la Supply Chain 4.0

En utilisant le digital, les données, le machine learning et l’intelligence artificielle, les entreprises optimisent leurs approvisionnements pour garantir à l’usine un stock minimum et une cadence de production en adéquation avec la demande. Récolter et échanger les informations pertinentes en temps réel est donc essentiel pour faire évoluer la chaîne logistique, anticiper les ruptures de stocks et éviter les surstocks. Certains industriels décident même d’externaliser la gestion de ces données à des spécialistes, comme ils le faisaient pour les marchandises avec des prestataires logistiques.

Et pour résumer ?

La Supply Chain d’une entreprise vise à diminuer les stocks à leur minimum tout en assurant un approvisionnement ou une livraison au client qualitative. La Supply Chain 4.0 propose alors de produire en fonction de la demande pour optimiser la gestion des approvisionnements. Meilleure productivité, optimisation des ressources et des matières premières, augmentation du chiffre d’affaires : vous avez tout à y gagner !